medecines douces spiritualite therapies alternative confiance charlatans
Articles Santé au naturel

Médecines douces, développement spirituel… des charlatans ?

Ces dernières années, ce qu’on pourrait appeler les médecines douces, les thérapies alternatives ainsi que le développement personnel et spirituel fleurissent et se font de plus en présents. Face à une telle ampleur, qui plus est de domaines auxquels nous ne sommes pas forcément habitués, il est normal de douter et de se poser des questions. C’est même plutôt sain et signe d’un esprit critique ! Mais comment faire le tri dans toute cette offre et qu’en penser ?

C’est quoi, les thérapies alternatives et la médecine douce ?

Je pourrais les définir en les triant dans deux grands sous-domaines : celui de l’émotionnel et du psychisme, et celui du corps et du physique.

Dans le premier, on trouvera par exemple le développement personnel, l’astrologie, la divination, etc. Dans le second la naturopathie, l’ayurvéda, la lithothérapie, l’acupuncture, etc.

Bien sûr, je force ma méthode de triage car certains sont à cheval entre les deux et prennent autant en compte le physique que le mental et l’émotionnel. Tous ces domaines ne sont pas automatiquement régis par des codes et diplômes stricts et reconnus en France, et ne sont souvent pas issus de notre culture occidentale. En conséquence, nous nous en méfions et avons tendance à croire qu’ils sont envahis par les charlatans.

– À lire aussi : Lithothérapie, par quoi commencer ?

Y a-t-il des charlatans dans ces milieux ?

Je ne vais pas faire preuve de naïveté ou de malhonnêteté : bien sûr, on trouve des charlatans dans ces milieux, comme partout, en fait ! Des gens qui surfent volontairement sur une vague sans la formation et le recul nécessaires. D’autres qui veulent bien faire et sont remplis de bonnes intentions, mais créent des dégâts considérables parce qu’ils n’ont pas reçu l’enseignement adapté ou ne sont pas prêts à exercer une pratique.

Mais le point important, c’est qu’il n’y en a pas forcément plus qu’ailleurs : ces domaines ne sont pas intrinsèquement peuplés de charlatans. En vérité, les charlatans sont partout, ils ne limitent pas leur gourmandise à une seule sphère, et on en trouve aussi en médecine “classique”. Ainsi, il faut veiller à ne pas faire de généralité et à ne pas trop vite juger. Votre instinct et votre discernement seront toujours de grands alliés. Soyez attentifs, mais ne croyez pas non plus que le mal est partout.

Arnaque où es-tu ?

Le réflexe de chercher l’arnaque est ancré en nous car on nous fait croire que l’Homme est un requin ou un loup (choisissez votre mythe préféré !), qu’il ne court qu’après le profit, qu’il est égoïste, fondamentalement mauvais et individualiste…
Alors, désolée, mais une myriade d’exemples millénaires nous prouvent le contraire. Ces croyances sont alimentées et entretenues par un système qui en tire des avantages, mais l’Homme est sociable, vit en groupe, est enclin à l’entraide et n’est pas malveillant par essence.

Par ailleurs, on passe notre temps à se faire avoir par des escrocs qui nous vendent du poison, mais comme on y est habitués, on ne le remet pas en cause : produits laitiers mauvais pour la santé, pesticides et autres délices dans nos aliments, médicaments à effets secondaires terribles, plastique et joyeuses particules que l’on ingère, matériaux néfastes dans nos maisons, etc. Alors, peut-être pourrions-nous nous ouvrir à autre chose

– À lire aussi : Guérir et soigner, l’immense différence

Comment repérer un charlatan ?

Votre intuition vous éclairera très souvent, mais certains signes ne trompent pas et je vous recommande de vous méfier de tout ce qui se veut spectaculaire et grandiloquent, de ceux qui vous font de grandes révélations sur vous, vos capacités, votre destinée, qui ont l’air de mieux savoir que vous-même ce qui est bon pour votre cheminement ou qui prennent insidieusement des décisions à votre place.
On ne devrait pas vous forcer, vous dire quel est votre destin tout tracé, vous prodiguer des soins-spectacles, mais plutôt vous apporter en toute humilité et simplicité des outils qui vous aident à atteindre vos objectifs de guérison ou de développement personnel.

Bien souvent, quand on s’interroge sur les intentions et les méthodes d’un praticien, nous nous posons en fait une autre question, sous-jacente : mais, est-ce que ça marche vraiment ?

La peur de l’inconnu

C’est bien normal, nous craignons l’inconnu, encore plus quand celui-ci dépasse notre entendement et passe par d’autres canaux que notre mental. La plupart des thérapies alternatives ne rentrent pas dans nos schémas de pensée (on vit dans le règne du cartésianisme, après tout). Notre mental est très puissant et veut toujours comprendre, voir, entendre, décortiquer. Ce qui est du domaine de l’invisible et de l’imperceptible est très désagréable pour lui.

Alors on se demande comment ça fonctionne, on aimerait des preuves rapides, concrètes, tangibles et on voudrait comprendre par une démonstration quasi mathématique comment tout cela se met en oeuvre. Pourtant nous avons moins ce réflexe avec la médecine “classique”, nous nous laissons parfois aveuglement guider. Parce que nous avons choisi de placer notre confiance et nos croyances à cet endroit. Après tout, certains médecins “classiques” n’agissent-ils pas parfois davantage dans leurs propres intérêts (financiers, relationnels, quête du profit, connivence avec des laboratoires, influence d’un lobby, etc.) que dans celui du patient à long terme ? Cela ne signifie pas qu’il faut se détourner de la médecine allopathique, mais simplement que rien n’est tout blanc ou tout noir et que nous remettons plus facilement en cause ce à quoi nous ne sommes pas habitués.

Tout comprendre ?

Qu’on ne s’y trompe pas, je suis une grande partisane de la science, mais je me rends aussi compte d’une chose : la science n’explique pas tout et elle évolue au fur et à mesure de ses découvertes. Rappelez-vous, dans l’histoire de la science, combien de chercheurs ont été décriés et moqués parce qu’on croyait leurs théories loufoques, avant de démontrer qu’elles étaient finalement justes (comme le naturaliste Jean-Baptiste de Lamarck par exemple) ? D’autres théories fondamentales, sur lesquelles on s’appuie pendant des dizaines d’années, sont abandonnées lorsqu’on découvre qu’elles sont incomplètes, voire complètement fausses.

Mon propos n’est pas de dire qu’il ne faut plus croire en rien, mais simplement qu’il faut garder l’esprit ouvert, accepter de ne pas tout comprendre et écouter aussi son instinct et ses ressentis.

De plus, nous ressentirons toujours cette petite peur de faire des erreurs, le mauvais choix, quel qu’il soit (attention, je parle bien de petit doute, pas de mauvaise intuition, qu’il vaut mieux toujours écouter). Mais si nous sentons qu’une voie est bonne pour nous ou qu’elle peut nous apporter quelque chose, alors ne pas tout comprendre ne devrait pas nous freiner. Notre tête peut nous guider, mais notre coeur sait aussi.

– À lire aussi : 4 bonnes raisons de pratiquer des rituels

Charlatans médecines douces développement spirituel

Soigner les 3 corps

En fait, on a souvent tendance à opposer les thérapies alternatives à la médecine classique occidentale. Il serait plus juste de les penser dans une complémentarité, car l’une sera toujours lacunaire sans l’autre, c’est pourquoi il peut être très dangereux d’abandonner la médecine classique au profit de méthodes alternatives (et je vous conseille de ne JAMAIS le faire). L’une n’exclut pas l’autre. Chacune a son importance, et chacune apporte un soin différent.

On peut voir notre santé comme une trinité : le corps, le psychique, l’énergétique. Si l’un des trois est déséquilibré, nous tombons malade. La meilleure position, à mon sens, est donc de se servir de chaque domaine comme d’un complément et d’envisager nos guérisons et nos développements dans une logique holistique.

Ainsi, à titre d’exemple, un médecin généraliste pourra soigner votre corps physique, un psychothérapeute votre psychisme, et un magnétiseur votre corps énergétique (qui est, pour le dire simplement, l’enveloppe qui entoure votre corps physique).

Et l’effet placebo dans tout ça ?

J’ai envie de vous dire : et pourquoi pas ? Si l’effet placebo montre des résultats, et qu’en plus c’est une méthode sans effet secondaire, pourquoi s’en priver ? Évidemment, tout progrès ne vient pas d’un effet placebo et je ne suis pas en train de dire qu’il est l’unique explication à tout ça, au contraire, je suis personnellement convaincue que la plupart de ces méthodes agissent concrètement sur nous.

Mais j’aimerais ici soulever un autre point : les thérapies alternatives offrent aussi des bienfaits que nous sous-estimons énormément et qui participent d’une guérison et d’un mieux-être : empathie, bienveillance, retour à soi.

Parfois on a plus besoin d’être écoutés que de ressortir d’un cabinet avec une ordonnance en poche. L’attention qu’on porte à notre santé est aussi une clé importante de la guérison. Alors on se tourne vers la bonne femme du coin qui tire les cartes (j’exagère, mais vous voyez l’idée !) ou vers un thérapeute qui aura une oreille attentive et donnera une impulsion à notre guérison. Être entendu a des bienfaits insoupçonnés : on se sent autorisés à être nous-mêmes, acceptés, compris, soulagés. C’est le soin par le lien humain, ce que détruit de plus en plus notre société…

– À lire aussi : 5 nouveaux regards sur la prière

Nous avons tous en nous les capacités d’aller mieux, d’identifier ce qui cloche et de le traverser. Les méthodes dites douces sont des outils à notre disposition, qui nous permettent de devenir actifs dans nos guérisons et nos évolutions.

alice et shiva spiritualite medecines alternatives therapies douces leur faire confiance des charlatans faire la part des choses

Je suis loin d’avoir couvert l’entièreté du sujet,
alors n’hésitez pas à me faire part de vos réflexions.
Avez-vous des a priori ou êtes-vous plutôt à l’aise avec les thérapies alternatives ?
On se retrouve très vite les loups et en attendant je vous embrasse,
Laurine

N’hésite pas à partager cet article s’il t’a aidé,
et si tu veux entrer un peu plus dans mon monde

tu peux me retrouver sur FacebookInstagramPinterest
ou t’inscrire à la newsletter pour recevoir les spirit’conseils !

>> Et pour aller plus loin, découvre gratuitement mon ebook <<
Kit d’urgence anti-déprime et anti-stress

Photo a © JR Korpa
Photo b © Vero Photoart

You Might Also Like...

19 Comments

  • Reply
    mamanaparis
    9 mars 2019 at 13 h 40 min

    Je trouve ça intéressant de trouver des alternatives. Après tout, il y a aussi et bien (trop) souvent des charlatants en médecine de toutes façons , donc juste faire attention – se faire guider par son intuition et avis de proches en la matière. Personnellement, je suis une fervente de l’homéopathie (sais pas si ça entre dans la catégorie) – qui nous a épargné les yoyos chez nos 2 enfants. Maintenant, on eu la chance de se faire recommander le bon professionnel en la matière

    • Reply
      Alice & Shiva
      9 mars 2019 at 14 h 06 min

      Merci pour ton partage !
      Tout à fait, les charlatans sont partout et mieux vaut trouver un juste milieu et apprendre à s’écouter, sans pour autant tomber dans l’extrême du rejet de la médecine classique ! Et oui à mon sens l’homéopathie rentre dans cette catégorie car elle est souvent décriée et remise en cause, accusée de n’être qu’un placebo, etc. Alors qu’elle obtient des résultats !

  • Reply
    L'écriture est une vision du monde.”
    9 mars 2019 at 17 h 22 min

    Je reste très pragmatique sur ce point. Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse, façon de parler bien entendu.
    L’intention dans le soin qui est prodigué, reste primordiale. En Bio magnétisme, l’intention est cruciale pour faire du bien, après il y a le “MRP” et la méthode Poyet.
    Pourquoi créer une lésion la ou il y’a déjà une lésion…
    Bon weekend à vous.
    Tony

    • Reply
      Alice & Shiva
      9 mars 2019 at 20 h 41 min

      Tout à fait, l’intention est une clé très importante, même envers soi-même ! Merci pour votre réflexion, bon week-end !

  • Reply
    Damien MÉRUT - Natur.o.Max
    9 mars 2019 at 18 h 36 min

    Encore un très bon article ! Il est bien complet.
    Tu dis “je force ma méthode de triage ” dans le premier paragraphe, fais que je n’ai pas à te reprendre puisque quand tant que naturopathe dire que je travaille que sur le corps physique aurait été faux !

    Je partage aussi ton point de vue et même si le mien est identique je vais me permettre de commenter.

    Oui il y a des charlatans, mais on peut en trouver de partout, dans tous corps de métier, mais le fait qu’une grosse partie des thérapies (la naturopathie n’est pas une médecine douce, mais plutôt alternative) ne sont pas reconnu dans notre pays et qu’il n’y a pas de diplôme de l’enseignement français mais que des certifications, n’aide pas, par contre on a un côté liberté bien pratique.
    Si on souhaite passer 2h avec un client à discuter on peut.

    Il faut toujours se renseigner avant de consulter, être prêt à le faire et ne pas partir avec un a priori négatif puis une fois en consultation ressentir si on est bien avec la personne qui nous reçois.

    “La peur de l’inconnu” c’est tellement sa ! Je me retrouve aussi dans se chapitre, j’étais comme ça il y a quelques années !
    Oui, on laisse plus souvent sa tête décidée que son instinct, mais il y a bien deux cotés à la balance, comme tout va deux paires pour maintenir l’équilibre !
    Le Dr Luc Bodin (comme certains de ses confrères) sont des personnes qui arrivent à allier le côté médical et alternatif d’ailleurs il a écrit un bouquin qui a pour titre “Le guide de la médecine globale et intégrative” sur lequel je donne mon avis sur mon site, ou il allie plusieurs médecine pour un homme qui a plus d’un corps, nous !
    Je vais aller lire ton article sur les prières car dans le dernier ouvrage que j’ai lu et dont un résumé sera bientôt en ligne, il parle de prière,des bienfaits de celle ci et de l’abbé Julio (intéressant 😀 )

    • Reply
      Alice & Shiva
      9 mars 2019 at 20 h 43 min

      Ce qui tu dis est très intéressant. Effectivement le fait qu’il n’y ait pas diplôme est à double tranchant… voilà pourquoi il est important de développer notre jugement personnel et nos ressentis face à un praticien. Se renseigner, c’est aussi réapprendre l’autonomie envers notre guérison et la responsabilité de nos actes.

      Certains allient bien les différents courants, et c’est bon signe ! Il faudrait que je lise davantage le Dr Bodin. J’attends ton article sur son dernier ouvrage 🙂

  • Reply
    Cyanhydrique
    10 mars 2019 at 13 h 04 min

    Merci pour tes précieuses informations. Il est bon de ne pas QUE voir le bien partout, et de prévenir des écarts. En tout cas il y a des pratiques que je ne connais pas, et qui ont l’air très intéressantes à creuser.

    • Reply
      Alice & Shiva
      10 mars 2019 at 13 h 05 min

      Oui exactement, tout est toujours nuancé et il faut savoir faire la part des choses !

  • Reply
    familyherissonbloog
    10 mars 2019 at 14 h 07 min

    Sujet intéressant, avec tout ce que nous donnent les médecins maintenant nous sommes pas à l’abri !

    • Reply
      Alice & Shiva
      10 mars 2019 at 14 h 57 min

      Oui c’est pour ça qu’il faut vraiment y regarder de près !

  • Reply
    Emmanuelle CM
    10 mars 2019 at 15 h 43 min

    Jusqu’à présent, je n’ai pas eu recours à des thérapies alternatives. Ceci dit, je garde l’esprit ouvert face à ces pratiques. Comme tu l’expliques très bien dans ton article, il ne faut pas croire à tout aveuglement mais pas non plus voir le mal partout.

    • Reply
      Alice & Shiva
      10 mars 2019 at 17 h 12 min

      Oui, être prêt à tout considérer 🙂

  • Reply
    La Nébuleuse
    10 mars 2019 at 18 h 21 min

    Merci pour cet avis très nuancé, j’ai trouvé vraiment ton approche très intéressante (en général c’est très tranché sur cette question !). Je serais vraiment intéressée par ton avis sur les articles que j’ai pu écrire sur la question (j’en ai écrit notamment un sur l’effet placebo, et plus récemment un article sur la médecine telle que je veux la défendre). Je te rejoins sur le fait qu’on mets souvent en suspens notre méfiance dans la médecine conventionnelle alors qu’il y a aussi de graves problèmes (cependant cette méfiance s’accroît). En revanche je suis plus partagée sur le fait que la science n’expliquerait pas tout et qu’il y aurait des choses qui nous dépasseraient dans les thérapies alternatives. Je pense que parfois on en reste à cette idée parce que ça a quelque chose de mystérieux qui nous plait, alors que très souvent, on oublie de vérifier si déjà il y a vraiment une efficacité quelconque (avant de songer à l’expliquer !). Et bien souvent aussi, on connaît en réalité les mécanismes qu’il y a derrière. En ce qui concerne le placebo, je trouve le sujet passionnant et sous exploré encore. C’est assez ambivalent car parfois le placebo peut donner une illusion de vertu curative (et ça peut être dangereux, par ex lorsque des personnes asthmatiques se sentent mieux grâce à une thérapie qui en réalité n’a pas amélioré leurs capacités respiratoires), mais dans d’autres cas c’est une ressource à ne pas négliger (par ex j’ai lu des études sur la maladie de Parkinson, ils tentent d’utiliser ça pour retarder la prise de traitements qui ont une durée d’efficacité limitée, et ça semble concluant)

    • Reply
      Alice & Shiva
      10 mars 2019 at 18 h 45 min

      Merci beaucoup pour ton point de vue et tes remarques, je suis allée voir ton article sur l’effet placebo (sujet passionnant au passage !) et ton blog m’a par ailleurs interpelée et intéressée, il faudra que je revienne creuser tes autres articles.

      Effectivement l’ambivalence de l’effet placebo est l’une de ses limites, sur laquelle il faudrait que je me penche davantage ! Et comme je te le disais, l’effet placebo, à mes yeux, ouvre sur une autre question fascinante : notre faculté d’auto-guérison (et bien sûr, ses limites).

      Au plaisir de te relire !

      • Reply
        La Nébuleuse
        10 mars 2019 at 19 h 58 min

        Merci à toi, au plaisir d’échanger alors 🙂

  • Reply
    Juliette - Les Fées de la conscience
    11 mars 2019 at 8 h 34 min

    Ton article est super et je te remercie de remettre les choses à leur place. Par là je veux dire, merci de souligner que des charlatans, il y en a dans tous les domaines et souvent là ou on ne s’en rend pas compte parce qu’on est habitués, parce qu’on est formatés (industrie laitière bonjour).
    En effet, c’est souvent la peur de l’inconnu et du “ça n’est pas prouvé scientifiquement alors c’est des c…..”. C’est bien dommage, néanmoins, je trouve que les consciences s’ouvrent de plus en plus, de plus en plus de personnes cherchent des solutions différentes, de nouvelles réponses et ça me réjouis tellement!
    Je suis heureuse de pouvoir participer à cette ouverture des consciences, à mon niveau 😀
    Je t’embrasse ma belle 🙂

    • Reply
      Alice & Shiva
      11 mars 2019 at 10 h 46 min

      Merci pour ton retour ma jolie ! Je trouve aussi que les consciences s’ouvrent de plus en plus, ça va dans le bon sens 🙂
      A très vite, je t’embrasse

  • Reply
    Latmospherique
    27 mars 2019 at 14 h 09 min

    Les charlatans il y en a partout et dans tout. Ce n’est pas nouveau.
    Se méfier de tout nous fait courir le risque de passer à côté de belles découvertes et rencontres. Je crois qu’il faut tout simplement, comme tu le dis, se fier à notre intuition et réfléchir / agir en conscience.
    Pour moi, médecines alternative et traditionnelle vont de paire, d’ailleurs dans certains établissements de soins, on en trouve une couplée à une autre.
    Toutefois certaines “thérapies” ou “pratiques” ne sont pas réglementées et du coup cela génère du trouble quant à l’offre proposée. Qui croire? A qui faire confiance? Ce serait bien je pense que l’état se positionne afin que les vrais professionnels soient reconnus.
    Merci beaucoup pour cet article!

    • Reply
      Alice & Shiva
      28 mars 2019 at 11 h 19 min

      Tout à fait, on partage les mêmes interrogations ! Souvent les réponses sont en nous, mais peuvent être difficiles à déceler… Merci pour le partage de ta réflexion !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :