alice et & shiva tensions musculaires douleurs solutions naturelles remedes doux conseils astuces soulager stress anxiete fatigue nuque dos epaules bras mal
Articles Santé au naturel

Tensions musculaires : remèdes doux

Les tensions musculaires font partie des maux de ce nouveau siècle. Avec la fatigue, le stress, l’anxiété, la pression, le manque d’activité physique ou encore une mauvaise posture répétée, on peut ressentir des douleurs et des tensions dans le dos, la nuque, les épaules et les bras, mais aussi des maux de tête, des vertiges ou des nausées.

J’ai dû moi-même livrer un vrai combat contre ce problème et explorer de nombreuses voies pour apprendre le gérer. J’en ai bavé longtemps et j’ai expérimenté plusieurs méthodes pour soulager mes tensions musculaires, mais aussi des migraines très invalidantes. Je peux donc aujourd’hui vous livrer mes conseils, qui ne sont bien sûr pas exhaustifs, mais qui vous offriront, je l’espère, de bonnes pistes pour apaiser vos douleurs et surtout des solutions pour faire en sorte qu’elles ne s’intensifient plus jamais.

– À lire aussi : Kit anti-stress de la sorcière

Ne négligez pas les méthodes classiques

Avant tout, il est indispensable de consulter un médecin généraliste en cas de douleurs ou de tensions musculaires, car celles-ci peuvent provenir de causes qui ont besoin d’être identifiées. Celui-ci pourra alors vous rediriger vers un kinésithérapeute, un ostéopathe ou un autre spécialiste. J’ai personnellement dû faire de longues et pénibles séances de reconstruction posturale tellement mes tensions étaient profondes. N’attendez pas, le chemin de votre guérison n’en sera que plus long… Et surtout, même si vous êtes adeptes des méthodes douces, si je n’avais qu’un seul conseil à vous donner, ce serait celui-ci : prenez des médicaments.

Je ne suis pas un fan des médicaments, mais j’ai appris à mes dépens que refuser de prendre des anti-inflammatoires ou des anti-douleurs ne fait qu’aggraver un cercle vicieux. Car plus vous avez mal, plus vous vous crispez. Et plus vous vous crispez, plus vos tensions s’accentuent. Tôt ou tard, certainement, vous en viendrez à ingérer des médicaments. Plus tôt vous le ferez, moins vous aurez besoin d’en prendre.

Ce n’est que quand des soins classiques auront été embrayés que vous pourrez en parallèle explorer des médecines douces et des remèdes alternatifs. Souvent, les tensions musculaires n’ont pas vraiment de causes “visibles” et les médecins pourront vous dire que n’avez “rien”. Je sais combien cela peut être décourageant et déstabilisant, alors ne baissez pas les bras : même si c’est dur, continuez à chercher les remèdes et solutions qui vous conviennent. Ils existent, et vous finirez par les trouver.

J’aimerais aussi tordre le cou à deux idées reçues que nous pouvons avoir :

  • Vous avez mal, vos muscles réduisent votre motricité, vous empêchent de faire des gestes simples et de faire du sport ? Alors bougez. C’est contre-intuitif, mais plus vous bougerez, plus vos muscles retrouveront leur souplesse et se déchargeront des tensions emmagasinées.
  • Non, ne vous musclez surtout pas le dos ou la nuque si vous souffrez de tensions (sauf nécessité avérée par un médecin) ! La plupart du temps, les tensions musculaires ne proviennent pas d’un manque de musculature, mais de la nervosité accumulée. Plus vous vous musclerez, plus vos tensions s’accentueront. Il faut au contraire assouplir, mettre en mouvement et détendre. Vous aurez tout le loisir de vous muscler une fois vos tensions soignées.

Il est généralement bon de soulager les symptômes et les causes en même temps, c’est-à-dire le stress, l’anxiété, la fatigue nerveuse… Je vous donne donc ici autant de conseils pour apaiser directement les tensions musculaires, que d’astuces pour réduire le stress. Agir sur les deux fronts est très important !

– À lire aussi : Médecines douces, développement spirituel… des charlatans ?

Médecines douces et méthodes alternatives

Phytothérapie

  • Pour atténuer l’anxiété et le stress, vous pouvez boire des infusions à base de camomille, mélisse, lavande, tilleul et/ou arnica.
  • Pour relaxer et détendre vos muscles, la valériane en gélules est excellente ! Je vous conseille d’en faire une cure de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines.

Aromathérapie

  • Huile essentielle de lavande vraie : à respirer pour se détendre 5 minutes plusieurs fois par jour selon vos besoins ; ou en massage, diluée avec une huile végétale neutre pour soulager les tensions musculaires, elle agit comme un décontractant.
  • Huile essentielle  de Gaulthérie : si vraiment la douleur est très intense, vous pouvez utiliser cette huile essentielle, elle agira comme un antalgique et un anti-inflammatoire. Diluez une dizaine de gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale neutre et appliquez en massant doucement.

Lithothérapie

  • La malachite : cette pierre est anti-inflammatoire, vous pouvez soit la poser sur un endroit douloureux pendant plusieurs minutes ou plusieurs heures (veillez à toujours la purifier après utilisation) ou l’appliquer sous forme d’huile minérale en massant.
  • L’amazonite : en la posant sur la nuque, elle apaise les tensions de la nuque et du dos.
  • La rhodonite et la rhodocrosite : ces pierres agissent contre le stress, vous pouvez les porter sur vous toute la journée en bracelet ou en pendentif.

– À lire aussi : 10 pierres pour débuter en lithothérapie

alice et & shiva tensions musculaires douleurs solutions naturelles remedes doux conseils astuces soulager stress anxiete fatigue nuque dos epaules bras mal

Bougez, pensez, respirez !

Respiration

Je vous propose un exercice de respiration pour relâcher les tensions, à pratiquer chaque jour ou chaque fois que vous en ressentez le besoin : allongez-vous sur le dos et posez vos mains sur chaque côté de votre ventre. Inspirez et expirez doucement et lentement par le nez tout en gonflant votre ventre. Répétez une quinzaine de fois.

Massages

Pratiquez l’auto-massage ou demandez à quelqu’un de vous masser doucement, un peu tous les jours, avec du baume du tigre ou des huiles essentielles appropriées. Cela apaisera petit à petit les tensions de vos muscles.

Sport

Comme je vous le disais au début de l’article, même si cela est contre-intuitif, rester immobile va refroidir et raidir vos muscles et donc aggraver vos douleurs. Faites attention cependant et ne pratiquez que des sports doux. Ne forcez pas, écoutez-vous et arrêtez-vous si cela vous fait trop mal. Le but est de retrouver de la mobilité, pas de souffrir davantage.
Vous pouvez par exemple pratiquer du yoga doux, de la marche, du vélo ou de la natation.

Psycho-spiritualité

  • Essayez de déstresser, relaxez-vous, faites le point sur votre vie et relativisez les problèmes que vous rencontrez. Et surtout, trouvez l’origine de vos tensions, n’oubliez pas que les causes de nos maux sont physiques mais aussi psychiques ! Par exemple, lorsqu’on a mal au dos, c’est qu’on en a souvent plein le dos… Ne négligez pas ce côté et cherchez à identifier ce qui coince d’un point de vue psychologique !
  • Sortez et faites des activités, même si vous souffrez : personnellement, fixer mon attention ailleurs que sur ma douleur me faisait toujours énormément de bien et finissait par soulager. Il m’arrivait parfois de sortir de chez moi dans un état terrible : j’avais la nuque complètement verrouillée, une migraine qui faisait baisser ma vue et me donnait presque des nausées, mais je me faisais violence car je savais que me changer les idées serait bénéfique, et ça l’était toujours, même si ma première envie était de rester immobile dans le noir !
  • Méditez. En plus de vous relaxer et de baisser votre niveau de stress, cela vous permettra d’apprendre à mieux gérer la douleur, même si c’est 10 minutes chaque jour.
  • Gardez courage, n’oubliez pas que cet état est impermanent et ne va pas durer !

– À lire aussi : Liste de 20 actions-antidotes pour se sentir mieux

J’espère de tout coeur que ces astuces vous soulageront !
Dites-moi en commentaire si vous en avez d’autres,
À bientôt les loups, je vous embrasse,
Laurine

N’hésite pas à partager cet article s’il t’a aidé,
et si tu veux entrer un peu plus dans mon monde

tu peux me retrouver sur FacebookInstagramPinterest
ou t’inscrire à la newsletter pour recevoir les spirit’conseils !

>> Et pour aller plus loin, découvre gratuitement mon ebook <<
Kit d’urgence anti-déprime et anti-stress

Photo A © Svetlana Pochatun
Photo B © Hadis Safari

You Might Also Like...

7 Comments

  • Reply
    Enirtourenef
    15 avril 2019 at 18 h 42 min

    Je dors mal, dans le sens où je me positionne n’importe comment (je suis encore partie pour te raconter ma vie ! xD enfin, vu le dernier article que j’ai écrit, ça sera pas pire… xP), du coup j’ai mal au dos quand je me lève. L’étirer (les osthéo ont de bons exo pour ça) ça aide. Parallèlement je le muscle, au niveau de derrière les omoplates, pour empêcher mon épaule de monter toute seule. Et je pratique tous les matins (même si je me suis relâchée ces derniers temps car je suis dans un nouvel environnement donc je dois prendre de nouvelles habitudes) les exo de respiration qu’on fait à l’échauffement en aïkido. Le tout me prend une vingtaine de minutes et je me sens bien mieux après (surtout que j’ai tendance à me tenir très mal devant mon PC…).

    Un kiné avait dit à mon prof de planification de l’entraînement que, si les gens buvaient correctement, dormaient correctement, et s’étiraient deux fois par semaine, les kiné n’auraient plus de métier ! Boire, je pense, pas forcément des infusions, juste de l’eau pour commencer (enfin, on peut considérer qu’une infusion c’est de l’eau augmentée héhé :P), déjà, ça aide. Pourtant, boire, ce n’est pas facile d’y penser. Moi, j’ai une bouteille en verre que j’essaye de traîner avec moi quand je suis chez moi, et quand je suis dehors j’en ai une autre plus petite. Il faut aussi voir que, quand il nous manque 1% de nos besoins en eau, on perd 10% de ses capacités.

    • Reply
      Alice & Shiva
      15 avril 2019 at 23 h 22 min

      Aha mais je t’en prie, c’est un plaisir de te lire 😀

      Ah si tu te positionnes n’importe comment pour dormir tu risques effectivement de souffrir un peu, on passe quand même presque un tiers de notre journée à dormir ! Mais je sais ce que c’est de ne pas pouvoir dormir comme on en a envie, c’est frustrant et pour se forcer à se mettre dans une bonne posture c’est parfois une vraie bataille :p

      Et pour le pc, tu peux essayer de te lever et t’étirer toutes les heures !

      Ca ne m’étonne pas ce que t’as dit ce kiné, parfois il suffit de faire attention aux bases et tout se passe bien ! 🙂

      • Reply
        Enirtourenef
        16 avril 2019 at 8 h 27 min

        Surtout moi qui dors entre 8 et 9h par nuit x)

        Toutes les heures ? Je vais tenter ! Merci 🙂

  • Reply
    ornellastro
    17 avril 2019 at 8 h 11 min

    Je te rejoins pour tout sauf au sujet qu’il n’est pas bon de se muscler le dos… Evidemment, il ne faut pas le faire à outrance, mais un dos musclée va aussi protéger l’ossature, les vertèbres. Et c’est pas négligeable. ^^

    • Reply
      Alice & Shiva
      17 avril 2019 at 10 h 46 min

      Oui je n’ai peut-être pas été assez précise, mais je voulais dire qu’il ne faut pas se muscler le dos au moment où on souffre de tensions ! Parce que oui tu as raison, c’est important. Je vais le clarifier ! 🙂

  • Reply
    virginiekubler
    23 avril 2019 at 16 h 53 min

    Merci pour ce chouette article!

    Je commence par supprimer le sucre et le café, parce que je les prends quand je suis fatiguée. Au lieu d’écouter mon corps qui me demande une pause, je lui administre des excitants qui ne lui plaisent pas beaucoup.

    Je crois que ce sont les exercices de sophrologie qui me font le plus de bien.
    L’idéal serait de faire un peu de yoga le matin et aller à la piscine de temps à autre, mais de nouvelles bonnes habitudes sont très difficiles à prendre!

    Enfin pour les migraines, j’ai testé un petit masque en gel que je laisse au freezer pour qu’il soit prêt quand j’en ai besoin 🙂 Pour moi c’est une bonne alternative aux médicaments que j’utilise finalement plus que les HE ou auto-massages qui ne fonctionnent pas chez moi…
    Ecrire aussi, notez, lisez ses projets, ses priorités, faire des listes aident à décompressez et donc à se décontracter :D.

    • Reply
      Alice & Shiva
      24 avril 2019 at 10 h 45 min

      Oh oui sucre et café sont des brouilleurs de piste !
      Tu m’étonnes… J’essaie aussi d’instaurer plein de bonnes routines (yoga, méditation, marche, vélo…) mais c’est difficile, surtout que je suis une adepte du “faire quand je sens vraiment que c’est LE bon moment”.
      Ah je serai curieuse de savoir de quoi est fait ton petit gel !
      Je t’embrasse très fort 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :