alice et shiva spiritualite spirituel guide pratique exercices quotidien developper intuition ecopensee transition interieure ecologie sabbat sorciere rituels lithotherapie esprit ame humanite emotions vie
Articles Ecologie intérieure Spiritualité

Guide et exercices pratiques pour une spiritualité en toute simplicité

La spiritualité… Voilà un mot qui sait se parer de mystère. Pour certains c’est un truc de perchés, de sorcières, de fous qui s’embarquent dans des pratiques mystiques et ésotériques, une bouée de sauvetage pour esprit en perdition, un concept étrange que seuls ceux qui n’ont plus toute leur tête comprennent. On fait un peu comme si c’était quelque chose de très complexe, quelque chose qu’il faudrait expliquer avec de longues définitions, ou de brillantes démonstrations.

Mais alors, c’est quoi, la spiritualité ?

Alors oui, bien sûr, si on le souhaite, on peut se lancer dans un exposé riche et passionnant à propos de la spiritualité, qui comprend elle-même de vastes domaines. Mais j’aimerais surtout démystifier un peu le sujet : non, la spiritualité n’est pas forcément quelque chose de compliqué réservé à des spécialistes. On n’a pas besoin de maîtriser maints concepts idéologiques pour s’y intéresser ou de croire en quelque chose de particulier. Il n’y a pas de pré-requis à la spiritualité, à part celui d’exister.

À mes yeux, la spiritualité est quelque chose de simple et d’accessible à tous : elle concerne notre vie intérieure (celle de notre esprit ou de notre âme, comme vous préférez l’appeler) et vise à l’enrichir et à élever notre état de conscience en percevant le plus largement possible notre expérience humaine. Elle englobe tout ce qui est de l’ordre de l’immatériel. Elle est tissée de nos émotions, nos pensées, nos croyances, nos valeurs, notre rapport à l’existence, nos liens aux autres, nos rêves, nos peurs, de ce qui nous fait rire, comme de ce qui nous fait pleurer, de ce qui nous pousse à agir et à nous dépasser, comme de ce qui nous terrasse.

La spiritualité a cela de plus que la psychologie ou que le développement personnel qu’elle s’inscrit dans une conscience collective et dans un inconscient partagé. Elle nous invite à penser dans une inter-indépendance et à faire éclore un je au sein d’un nous. Elle va dans le sens d’un éveil commun et nous permet d’entrevoir le subtil, de toucher ce qui dépasse notre compréhension et notre rationalité. Elle n’est pas coupée de la matérialité, non, surtout pas. Mais elle s’appuie sur elle pour s’enraciner, et sublimer la vie.

C’est vous qui déterminez de quoi est faite votre spiritualité, ce en quoi vous croyez et jusqu’où vous voulez aller. Vous pouvez être athée, et entretenir une spiritualité. Tout comme vous pouvez être croyants, et avoir une vie spirituelle moins profonde que celle d’un agnostique.

– À lire aussi : 5 choses qui ont provoqué des déclics spirituels dans ma vie

Comment vivre sa spiritualité ?

À mon sens, vivre sa spiritualité, c’est développer une relation plus profonde avec soi-même et donc inévitablement avec les autres. C’est prendre soin de son esprit, tout en incarnant pleinement son corps. C’est explorer l’invisible, apprendre à se connaître, décrypter ses réactions et ses habitudes, examiner son inconscient et son histoire personnelle, concevoir son existence au sein d’un grand tout. C’est fleurir de l’intérieur et ouvrir son coeur. C’est se relier à son environnement : au monde qui nous entoure, aux êtres qui passent l’espace d’un instant ou restent toute une vie, aux événements qui arrivent subitement ou se produisent logiquement. C’est se blottir le plus possible dans une énergie d’amour. Apprendre à naviguer à l’intérieur de nous, de nos tempêtes, de nos eaux calmes. Embrasser notre humanité et étudier ses moindres recoins, les plus chatoyants comme les plus inquiétants.

Développer sa spiritualité, c’est se faire le cadeau de s’occuper de soi-même, pour pouvoir évoluer, puis rayonner et accueillir les autres. C’est cultiver la bienveillance et l’ouverture pour agir en conscience.

Si l’on a ensuite l’impulsion d’aller plus loin, on est libres de se relier à quelque chose de divin, de mystique, de sacré ou de merveilleusement insaisissable.

À quoi ça sert, d’entretenir sa spiritualité ?

C’est bien beau tout ça, mais ça nécessite un minimum d’engagement envers soi-même et de l’investissement en temps et en énergie. Alors, ça nous apporte quoi ?
Eh bien, la liste est loin d’être exhaustive :

  • Un bien-être général : nous passons toute notre vie avec nous-mêmes, alors autant entretenir la meilleure relation possible avec nous-mêmes.
  • Une clairvoyance au quotidien : en comprenant où s’enracinent nos comportements, nos habitudes ou nos blocages, on est davantage capables d’agir sur le présent, de prendre des décisions moins subjectives et plus positives sur le long terme. On sait ce qui est bon et moins bon pour nous, on vit en étant plus en accord avec nous-mêmes.
  • Une meilleure relations aux autres : car on les comprend un peu plus, on prend en compte tout un contexte, on communique plus sereinement et on se positionne dans l’accueil et l’empathie.
  • La capacité à percevoir notre existence au sein d’un contexte plus large et donc à apaiser des angoisses existentielles et à se connecter à notre environnement.
  • Être un bon vivant : la spiritualité, ce n’est surtout pas vivre en étant déconnecté des choses les plus concrètes de la vie. Au contraire, c’est les apprécier vraiment et savoir se réjouir des plus petites d’entre elles : un bon repas, un moment entre amis, une balade dans la nature, une douce nuit de sommeil, le sourire d’un inconnu…
  • Être en meilleure santé : nous sommes un tout. Notre esprit peut faire tomber malade notre corps (tout comme l’inverse). Prendre soin de notre intériorité, c’est préserver et améliorer notre état en général.

– À lire aussi : 5 choses que vous pourriez arrêter de faire

alice et shiva spiritualite spirituel guide pratique exercices quotidien developper intuition ecopensee transition interieure ecologie sabbat sorciere rituels lithotherapie esprit ame humanite emotions vie

20 exercices pratiques à portée de tous pour développer sa spiritualité

On pourrait presque faire un article pour chaque idée (et ça viendra peut-être !), à vous de sélectionner les pistes qui résonnent le plus en vous et de les explorer en vous donnant le temps. Je suis allée du plus simple au plus épineux. Rien n’est vraiment facile, mais tout est incroyablement enrichissant !

#1 Les basiques

Dans cette première partie, je vais plutôt vous proposer des pratiques accessibles à tous, quelles que soient vos croyances, et qui relèvent de l’hygiène psychologique (oui, c’est tout un concept !), car celle-ci constitue une fondation nécessaire à l’élévation spirituelle. Nous sommes notre premier maître et en apprenant à nous connaître, c’est un échantillon d’humanité que nous apprivoisons.

  1. Prenez un repas en conscience, sans aucune distraction, en vous concentrant sur l’aspect visuel de votre plat, sur les odeurs, les textures, le goût.
  2. Demandez-vous pourquoi vous n’appréciez pas quelqu’un, essayez de déterminer ce à quoi cette personne vous renvoie. Souvent, l’autre agit comme un miroir et on se sent agacés par des comportements qu’on ne supporte pas chez nous-mêmes (un manque de générosité, par exemple) ou bien par une attitude qu’on rêverait d’avoir et qu’on ne parvient pas à adopter (une assurance face à une grande assemblée).
  3. Interrogez-vous sur l’impact de vos gestes (sur votre environnement direct ou sur la nature en général) et de vos paroles (sur vos proches, vos collègues, vos voisins).
  4. Lisez un livre de philosophie, d’histoire, de sociologie, de développement personnel… Regardez des reportages, nourrissez votre esprit ! Essayez de dédier plus de temps à ça.
  5. Essayez d’être un peu plus curieux que vous ne l’êtes déjà, ouvrez votre esprit, soyez moins catégoriques, acceptez la nuance, acceptez ce que vous ne comprenez pas, ce qui ne vous persuade pas et acceptez que les autres puissent penser différemment.
  6. Connectez-vous à votre corps : faites du sport, massez-vous, allez marcher, prenez soin de votre alimentation… La spiritualité, c’est aussi porter une attention particulière à notre matière.
  7. Écoutez vraiment et activement quelqu’un et essayez de le comprendre en vous mettant à sa place. Cela développera votre empathie et enrichira votre vision du monde.
  8. Essayez de moins vous plaindre au quotidien, d’être un peu moins dans la critique et le jugement (au moins à haute voix, parce qu’on ne peut pas toujours s’empêcher de juger intérieurement). Observez par quoi sont alimentées vos pensées. Le but est de vous défaire d’un maximum d’énergie négative pour vous permettre de vous concentrer sur le positif.
  9. Soyez reconnaissants en conscience : faites le point sur les bons côtés de votre vie, par exemple en rédigeant une liste de gratitude que vous lirez régulièrement.
  10. Prenez du temps pour vous ressourcer et pour reposer votre esprit. Le sommeil vous permet de reposer votre corps, mais veillez aussi à offrir des moments de détente à votre âme.
  11. Osez dire non, poser les limites et vous (faire) respecter. Ainsi, vous apprendrez aussi à respecter encore plus les autres.
  12. Passez des moments seuls de temps en temps, pour tenter d’apprécier la solitude et pour vous confronter à vous-mêmes. Ce n’est pas toujours agréable, mais c’est un grand apprentissage qui peut provoquer des déclics.
  13. Analysez vos émotions jour après jour et apprenez à décrypter ce que vous ressentez, à laisser libre cours à vos ressentis (sans tomber dans l’effusion et le sentimentalisme). Pleurez si vous voulez pleurer, soupirez, riez, soyez vivants ! Nos émotions sont des messagères, et nous avons tendance à trop nous en couper.
  14. Faites un grand point sur votre vie, comme un bilan : où en êtes-vous ? Qu’est-ce que vous considérez comme positif/négatif dans votre vie ? Qu’est-ce que vous aimeriez changer ? Passez en revue tous les domaines (votre vie sociale, familiale, amoureuse, professionnelle, vos passions, votre santé, votre façon de vous relier aux autres, vos valeurs, vos conditions matérielles, etc.). N’hésitez pas à (re)prendre la responsabilité de votre existence et à vous fixer de nouveaux objectifs pour équilibrer ce qui ne vous convient plus.
  15. Vous pourrez ensuite faire un mini bilan de chacune de vos journées, chaque soir, en notant vos pensées, objectifs, ressentis, émotions… Comme un point météorologique de votre état psychologique.
  16. Établissez votre chronologie personnelle : les moments forts ou les détails qui vous ont marqué durant votre enfance, votre adolescence, et votre vie d’adulte. Prenez le temps de bien y réfléchir et essayez ensuite de relier des événements entre eux. Parfois, en faisant cet exercice, on arrive à démêler des noeuds et à dépasser des souffrances.
  17. Choisissez un blocage et travaillez dessus activement, en vous engageant envers vous-mêmes et en recherchant des outils adaptés. Cela peut être une vieille rancoeur que vous gardez au fond de vous, une difficulté à vous ouvrir aux autres ou encore une phobie qui vous gâche la vie. De nombreuses thérapies peuvent vous aider à cheminer (la kinésiologie, l’EFT, l’EMDR, etc.).
  18. Interrogez-vous sur le sens que vous donnez actuellement à votre vie. Demandez-vous s’il correspond vraiment à vos aspirations. Quels projets aimeriez-vous réaliser ? Qui êtes-vous, au fond ? Quelle est votre “mission de vie” ? J’avais d’ailleurs rédigé un article qui peut vous aider à y réfléchir.
  19. Interrogez et enrichissez votre rapport à la mort : est-ce plutôt quelque chose qui vous effraie ou qui vous laisse indifférents ? Croyez-vous que nous redevenons poussière ou bien qu’il y a quelque chose après la mort ? Vous pouvez lire des livres sur le sujet ou bien regarder des documentaires.
  20. Interrogez votre rapport aux expériences paranormales : en avez-vous déjà vécues ? Vos proches vous ont-ils déjà fait part de leurs expériences ? Pensez-vous qu’elles soient des hallucinations ou bien plutôt la perception d’une réalité invisible ? De même, vous pouvez vous renseigner sur le sujet dans le but d’en apprendre un peu plus et d’affiner votre opinion.

– À lire aussi : 5 nouveaux regards sur la prière

#2 Pour aller plus loin

Vous pouvez retrouvez la deuxième partie de l’article ici avec 16 exercices pratiques, qui vous permettront d’aller plus loin dans la spiritualité !

En attendant, n’hésitez pas à me dire en commentaires comment vous, vous vivez votre spiritualité !
On se retrouve très vite, je vous embrasse,
Laurine

N’hésite pas à partager cet article s’il t’a aidé,
et si tu veux entrer un peu plus dans mon monde

tu peux me retrouver sur FacebookInstagramPinterest
ou t’inscrire à la newsletter pour recevoir les spirit’conseils !

>> Et pour aller plus loin, découvre gratuitement mon ebook <<
Kit d’urgence anti-déprime et anti-stress

Photo A © Robert Wiedemann
Photo B © Darius Bashar

You Might Also Like...

16 Comments

  • Reply
    Juliette - Les Fées de la conscience
    19 mai 2019 at 16 h 58 min

    J’ai vraiment la même définition que toi de la spiritualité et c’est chouette que tu fasses un article démontrant que vivre sa spiritualité au quotidien, ce n’est pas compliqué et ce n’est pas non plus forcément un truc de perché/étrange.
    Malheureusement, le mot spiritualité est encore trop associé au mot religion et je pense que grâce à ce genre d’articles (les tiens, les miens et ceux de toutes les personnes abordant ces sujets), ça permet de dire encore et encore que non, spiritualité n’est pas forcément égal à religion, la spiritualité est biiiieeeen plus vaste que ça et je dirais que la religion est une branche possible du domaine spirituel, mais n’est qu’une branche et n’est absolument pas “obligatoire”.
    Je ne sais pas si je suis très claire dans mes propos mais je pense que tu comprendras le sens de mes mots 😉
    Je t’embrasse et j’ai hâte de découvrir le deuxième article la semaine prochaine! 😀

    • Reply
      Alice & Shiva
      20 mai 2019 at 10 h 18 min

      Oui c’est très clair 😀 Effectivement spiritualité n’implique pas forcément religion, mais la religion est une spiritualité. Je crois d’ailleurs que cette confusion rebute quelques personnes à propos de la spiritualité.
      Bisous 🙂

  • Reply
    karinemademehappy
    19 mai 2019 at 22 h 05 min

    Ton article m’a beaucoup plu! Il est hyper complet avec une jolie et très vraie explication de ce qu’est la spiritualité. Je partage entièrement ta vision!
    Tes conseils sont très judicieux et effectivement faciles à mettre en place… je vais d’ailleurs essayer de les suivre car cela me semble de plus en plus nécessaire pour me sentir « bien » et en accord avec moi-même! Hâte de lire ton nouvel article de la semaine prochaine!

    • Reply
      Alice & Shiva
      20 mai 2019 at 10 h 16 min

      Merci Karine, je suis contente qu’il t’ait plu et qu’il puisse t’inspirer ! A très vite 🙂

  • Reply
    Céline
    19 mai 2019 at 22 h 27 min

    Un réel merci pour toutes ces astuces très pratiques.

    • Reply
      Alice & Shiva
      20 mai 2019 at 10 h 15 min

      Merci pour ton mot Céline et à très vite !

  • Reply
    Virginie Bichet
    20 mai 2019 at 8 h 07 min

    j’attends impatiemment la suite !!!!

    • Reply
      Alice & Shiva
      20 mai 2019 at 10 h 14 min

      Hihi dans quelques jours ! 🙂

  • Reply
    Hanna-ïs
    20 mai 2019 at 11 h 42 min

    C’est vrai que dans mon esprit spiritualité rime souvent avec religion. Pourtant ça semble tellement évident qu’il y a des chemins différents lorsque l’on te lit. Je vais essayer de mettre certaines choses en place notamment la liste de gratitude, bon en même temps, ça fait tellement longtemps que je le dis. Reprendre la lecture et faire un travail d’introspection peuvent être un bon début également.

    • Reply
      Alice & Shiva
      20 mai 2019 at 19 h 08 min

      Oui effectivement la spiritualité n’implique pas obligatoirement la religion !
      Et pour le reste l’essentiel est d’aller à son rythme 🙂

  • Reply
    L'atelier d'Amélie
    20 mai 2019 at 17 h 05 min

    Hello, j’ai trouvé ton article très intéressant ! Il y a encore peu de temps je n’aimais pas ce mot “spiritualité” car pour moi c’était confondu avec la religion.. mais comme tu le dis la religion n’est qu’une partie de la spiritualité. Je pratique quelques exercices que tu as cité même si je n’ai pas encore trop les réflexes, j’essai de plus en plus de le faire 🙂 Je vais garder pas loin de moi cet article pour revoir les exercices pratiques et j’ai hâte de découvrir le prochain 😉

    • Reply
      Alice & Shiva
      20 mai 2019 at 19 h 09 min

      Oui comme tu le dis il y a souvent confusion entre religion et spiritualité et ça refroidit pas mal de gens j’ai l’impression, alors qu’on peut développer une spiritualité qui n’a rien à voir avec la religion !
      A très vite alors 🙂

  • Reply
    ornellastro
    22 mai 2019 at 8 h 51 min

    La spiritualité, c’est la vie ! Ceux qui ne l’ont pas encore réalisé passent à côté de quelque chose et je ne peux que leur souhaiter de vivre des événements qui les emmènent sur ce chemin.

    • Reply
      Alice & Shiva
      22 mai 2019 at 16 h 27 min

      Je leur souhaite aussi mais je me dis que chacun doit le découvrir au bon moment et que tout le monde n’est pas forcément prêt et ouvert ! 🙂

  • Reply
    Ludivine Moon
    24 mai 2019 at 22 h 50 min

    Article très intéressant, merci pour ce partage !
    Au quotidien j’essaie de répandre le plus de bonnes ondes possible en adoptant une attitude ouverte et positive. Je m’aide beaucoup de lecture sur le sujet, ca m’aide à me renforcer. 🙂

    Bisous et à bientôt !

    • Reply
      Alice & Shiva
      24 mai 2019 at 23 h 05 min

      Contente que l’article t’ait plu ! Merci pour ta visite et à très bientôt, bisous 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :