alice et shiva guerison emotionnel liberer et nettoyer emotions peur tristesse colere rituels lithotherapie danser chanter ecrire parler
Articles Développement personnel Ecologie intérieure

13 conseils pour libérer ses émotions

Il n’est pas toujours facile de traverser nos émotions, surtout nos émotions dites négatives. Pourtant, elles sont toutes saines et l’idéal serait de les exprimer sur l’instant afin de ne pas les retenir. Mais l’idéal est un idéal… Et on a souvent tendance à les réprimer en pensant qu’elles vont passer toutes seules. En procédant ainsi, on les emprisonne à l’intérieur de nous. Cela devient même parfois un (dangereux) réflexe. Car une émotion contenue peut devenir indomptable. Et si nous ne l’écoutons pas, tôt ou tard, elle sortira. Soit sous la forme d’un grand éclat, soit sous la forme d’une douleur physique à l’origine “inconnue”. Apprendre à décrypter nos émotions et à comprendre à quel besoin elles correspondent est donc fondamental pour notre santé psychique et physique !

Heureusement, on peut travailler à libérer des émotions bloquées et je vous donne ici 13 conseils pour y parvenir !

Accepter et accueillir

L’une des premières choses à faire pour libérer vos émotions est de vous placer autant que possible dans une posture d’acceptation et d’accueil. Sans jugement, sans réflexion aucune. Simplement, accepter qu’une émotion vous visite, en faire le constat et essayer de chasser toute frustration d’avoir à faire à elle. Une émotion est une rencontre, ne lui refusez pas la traversée de votre âme, sinon elle restera bloquée sur le quai et grandira… Jusqu’à peut-être exploser.

Accepter, cela signifie aussi lâcher prise, s’autoriser à ressentir ce que l’on ressent et se dire “ok, là je ressens de la colère et j’en ai le droit”. En faisant cet exercice très basique, on évite de s’identifier à ses émotions, on les regarde comme un objet extérieur à nous-mêmes et non plus comme une part de ce que nous sommes. Et cette distanciation nous permet déjà de faire un premier pas vers la libération.

– À lire aussi : 5 choses que vous pourriez arrêter de faire

Parler

La deuxième étape, et sans doute l’une des plus importantes, est d’exprimer ce que vous ressentez. Poser des mots sur vos émotions, expliquer votre colère, communiquer votre surprise, dire que vous vous sentez profondément triste. Vous confier permet d’extérioriser ce que vous couvez à l’intérieur. Et en le faisant, peut-être prendrez-vous conscience d’un élément clé, peut-être changerez-vous votre point de vue sur une situation, peut-être vous sentirez-vous vraiment soulagé. Vous vous sentirez en tout cas plus léger et serez capable de relativiser les événements et de retrouver une forme de lucidité et de clairvoyance. Votre interlocuteur jouera aussi sûrement le rôle de miroir révélateur ou d’oreille attentive et réconfortante.

Par ailleurs, verbaliser les choses évite aussi la formation de non-dits, ces petits monstres au potentiel hautement destructeur… Quoi qu’il en soit, je vous encourage vivement à ne pas sous-estimer le pouvoir de la parole. Elle est bien plus puissante qu’on ne peut l’imaginer. Et si vous avez l’impression de n’avoir personne à qui vous confier, alors asseyez-vous tranquillement chez vous, et parler à un confident imaginaire. Promis, ça ne vous rendra pas fou, bien au contraire !

Écrire une lettre

Vous pouvez aussi exprimer vos émotions à travers l’écriture, qui peut être un véritable exutoire. Rédigez une lettre et videz votre sac, laissez les mots vous venir naturellement, exprimez tout ce que vous avez sur le coeur. Vous aurez sans doute des prises de conscience en procédant ainsi, car des éléments enfouis remonteront tout seuls à la surface… La lettre peut être adressée à une personne, à votre émotion ou à vous-même ! N’ayez pas de limite. Une fois terminée, vous pouvez la lire seul à voix haute, puis la brûler ou la déposer au pied d’un arbre.

Danser

Corps et esprit, esprit et corps… Les deux sont intimement liés et quand on agit sur l’un, on agit aussi sur l’autre. C’est pourquoi passer par le corps peut également beaucoup aider à libérer des émotions. Danser de manière totalement intuitive et improvisée devient alors un jeu de communication avec nous-mêmes et nous permet d’exprimer des choses endormies… Notre âme n’a pas forcément besoin du langage oral ou écrit, elle sait parfaitement “parler” autrement. Alors, si vous vous laissez guider par les gestes et par votre coeur à travers la danse, nul doute que vous parviendrez à faire sortir des choses enfouies en vous. Allez, vous n’avez plus qu’à oser !

Et si vraiment la danse, ce n’est pas votre truc, choisissez une autre activité physique. Comme, en général, les émotions emprisonnées à l’intérieur de nous sont assez fortes, je vous conseille d’opter pour du cardio, de la course à pied ou encore du roller, afin d’avoir la sensation de devoir vous dépasser pour y arriver !

– À lire aussi : 5 bonnes raisons de commencer à danser

Chanter des mantras

Pour libérer avec douceur vos émotions, le chant est aussi un outil très puissant, notamment les mantras. Les vibrations de ces chants sacrés agissent directement sur votre psyché et sur votre corps. Elles créent une alchimie aux effets guérisseurs et viennent déloger des blocages intérieurs. Alors chantez, et laissez sortir les rires, les soupirs ou les larmes…

Je vous recommande d’ailleurs le magnifique mantra Ra Ma Da Sa, qui vous connectera avec une énergie de guérison universelle.

Jouer ses émotions

Si vous êtes de nature réservée, ou si vous ressentez vraiment le besoin d’extérioriser une émotion après coup, alors jouez-la comme au théâtre ! Faites semblant, allez-y à fond, créez une petite histoire sur mesure, dites enfin cette fameuse phrase que vous auriez tant aimé dire au moment T. Ce sera comme si vous viviez vraiment la scène et vous vous sentirez libéré !

alice et shiva guerison emotionnel liberer et nettoyer emotions peur tristesse colere rituels lithotherapie danser chanter ecrire parler

Méditer

La méditation régulière aide à la fois à l’observation de soi-même, à retrouver une sensation d’apaisement et à guérir en profondeur des blessures (mais pour ce dernier point, il faut vraiment pratiquer très souvent). En étant attentif à vos sensations physiques et à vos pensées, vous créez un espace intérieur plus serein, et êtes ensuite plus à même de comprendre vos émotions. Et en les comprenant, vous leur permettez de prendre leur envol.

Prendre du temps pour soi

Prendre du temps pour vous et vous accorder de la douceur est primordial. Il est difficile de faire la part des choses et de décrypter ce qui se passe dans votre monde intérieur si vous menez une vie à 100 à l’heure. S’arrêter pendant quelques heures, une journée ou même une petite période donnée, c’est se faire le cadeau d’un moment d’apaisement qui permet de mettre les choses à plat ! Autorisez-vous à prendre vraiment du temps pour vous pour faire des choses qui vous ressourcent et vous font du bien. Et n’oubliez pas aussi d’être patient et indulgent avec vous-même : traverser nos émotions fait partie de notre expérience humaine et n’est pas un exercice facile !

– À lire aussi : Liste de 20 actions-antidotes pour se sentir mieux

Être attentif à ses rêves

Nos rêves sont des portails vers notre inconscient. Ils sont tissés d’images et de messages symboliques. Plus vous apprendrez à les décrypter, plus vous connaîtrez votre propre langage et serez capable de comprendre ce qui se joue à l’intérieur de vous ! Vous n’avez pas forcément besoin d’un livre sur la symbolique des rêves, l’essentiel est d’analyser votre propre à symbolique, à vous ! Que signifie l’envol d’un oiseau, à vos yeux ? À quel souvenir vient-il faire écho ? Vous pouvez commencer par noter vos rêves dans un carnet chaque matin, au réveil. Et, petit à petit, essayez de vous concentrer sur une question avant de vous endormir afin de voir ce que vos songes vous répondent. Vous pouvez par exemple demander “quelle est la signification profonde de ma peur ?” ou “que puis-je faire pour vider entièrement ma colère ?”.

La libération par le rituel

Certains rituels favorisent les déblocages émotionnels. N’hésitez pas à en tester plusieurs ou à inventer les vôtres. Ils vous permettront avant tout de passer un moment intime avec vous-même.

Vous pouvez par exemple réaliser le rituel des bonhommes allumettes qui a pour effet de défaire des liens d’attachement (qu’ils soient conscients ou inconscients) et de libérer les émotions négatives. La technique est enfantine et nécessite très peu de matériel : une feuille, un stylo et des ciseaux ! Elle consiste à dessiner deux bonhommes reliés ensemble par leurs chakras, chacun représentant une personne ou un état, puis à découper leurs liens. Vous pouvez donc choisir de vous représenter vous avec une autre personne, ou de dessiner le vous-triste en face du vous-heureux-et-libre. Je vous invite à découvrir le rituel entier dans ce très bon article de Mademoiselle bien-être.

– À lire aussi : 4 bonnes raisons de pratiquer des rituels

Réciter une prière

Chaque soir, vous pouvez réciter une prière à l’attention de votre émotion. Le but n’est pas de suivre des conventions religieuses, mais plutôt de formuler une intention puissante et sacrée. Remerciez votre émotion, dites-lui que vous êtes prêt à la laisser repartir vers la lumière, que vous avez compris son message et que vous vous en sortirez bien sans elle. Vous n’avez pas besoin d’un décorum particulier et pouvez très bien vous adresser à elle en silence, dans votre tête, au moment où vous vous couchez. Encore une fois, on utilise ici le pouvoir créateur de la parole et on se concentre sur le positif et sur ce que l’émotion en question nous a apporté.

– À lire aussi : 5 nouveaux regards sur la prière

Pratiquer l’auto-massage

On a souvent tendance à négliger notre corps et à ne pas écouter ses signaux. Or, ceux-ci nous passent des messages importants, notamment des messages émotionnels… Pratiquer l’auto-massage ou simplement prendre le temps d’appliquer une crème avec douceur peut renouer le lien entre vous et votre corps. Et en renouant ce lien, vous allez à l’inverse dénouer des noeuds et permettre à des émotions bloquées de se libérer.

Vous pouvez aussi simplement demander à un proche de vous tenir dans ses bras. La présence de l’autre par le toucher peut être bouleversante : elle crée un espace rassurant et sécuritaire qui favorise l’expression des certaines émotions. Et si cela arrive, autorisez-vous à pleurer ou à éclater de rire !

La lithothérapie

Certaines pierres soutiennent particulièrement la libération émotionnelle, notamment les cristaux de couleur jaune car ils travaillent sur le chakra du plexus solaire, centre des émotions. Je vous recommande par exemple le bois fossile, l’ambre ou la citrine.

L’aigue-marine provoque aussi des déblocages émotionnels et peut vous aider à exprimer avec diplomatie votre état intérieur. La rhodocrosite, quant à elle, favorisera les nettoyages émotionnels.

Vous pouvez méditer avec l’une ou l’autre, posée sur votre plexus solaire, pendant minimum 15 minutes. Et pour savoir comment débuter avec l’utilisation des pierres, je vous invite à lire l’article que j’ai rédigé à ce sujet.

– À lire aussi : 10 pierres pour débuter en lithothérapie

alice et shiva guerison emotionnel liberer et nettoyer emotions peur tristesse colere rituels lithotherapie danser chanter ecrire parler

Et vous, quels sont vos trucs pour libérer les émotions bloquées ?
Avec amour,
Laurine

N’hésite pas à partager cet article s’il t’a aidé,
et si tu veux entrer un peu plus dans mon monde

tu peux me retrouver sur FacebookInstagramPinterest
ou t’inscrire à la newsletter pour recevoir les spirit’conseils !

>> Et pour aller plus loin, découvre gratuitement mon ebook <<
Kit d’urgence anti-déprime et anti-stress

Photos © Anita Austvika

You Might Also Like...

11 Comments

  • Reply
    Virginie Bichet
    12 septembre 2019 at 11 h 41 min

    Tellement d’accord avec toi… puis je me permettre d’ajouter : Pratiquer le yoga qui permet bien souvent de libérer des émotions enfouies…

    • Reply
      Alice & Shiva
      12 septembre 2019 at 14 h 30 min

      Merci Virginie, c’est vrai que le yoga est aussi une superbe pratique pour libérer les émotions !

  • Reply
    Latmospherique
    12 septembre 2019 at 12 h 04 min

    C’est essentiel et il y a plein de façons de le faire en effet. Chacun selon ses gouts et ses besoins aussi à un instant T.
    J’ajouterai peindre ou dessiner. Je m’y suis mise dernièrement et c’est libérateur.

    • Reply
      Alice & Shiva
      12 septembre 2019 at 14 h 30 min

      Ah oui et toute activité artistique a ces effets je pense !

  • Reply
    Emeline - Si j'osais
    12 septembre 2019 at 17 h 09 min

    Super article ! Pour ma part, rien que d’écouter vraiment une musique peut m’aider à lâcher prise. Bis

    • Reply
      Alice & Shiva
      15 septembre 2019 at 21 h 15 min

      Merci beaucoup Emeline ! Bises et à très vite

  • Reply
    Nadège
    16 septembre 2019 at 14 h 56 min

    Il arrive aussi que les émotions jaillissent spontanément, sans qu’on le cherche… Pour ma part, j’ai plusieurs fois expérimenté le pouvoir libérateur de l’art (comme Marie) et celui de la musique (comme Emeline) : cela fait tellement de bien !

    • Reply
      Alice & Shiva
      16 septembre 2019 at 16 h 11 min

      Effectivement ! Et il faut alors les laisser sortir 🙂

  • Reply
    virginiekubler
    29 septembre 2019 at 18 h 05 min

    Merci pour ce bon rappel! Tout est juste! Il faut juste se souvenir d’utiliser ces outils quand le moment se fait sentir au lieu de rester dans sa bulle inconfortable…

    J’ajouterais : la kinésiologie, jouer d’un instrument, représenter un paysage (sans personnage ni construction humaine) en dessin ou à l’oral –> ça m’a beaucoup aidé à prendre conscience de ce qui se passait en moi à une époque où j’enfouissais tout de peur que ça déborde (et que forcément ça explosait à un moment…), apprendre un peu de CNV, …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :